Accueil du site > Productions et Publications > La sortie de terrain, pluralité d'un outil pédagogique ?

La sortie de terrain, pluralité d’un outil pédagogique ?







L’association Objectif sciences International met en œuvre des séjours et des classes à thématique scientifique à l’attention de jeunes de 7 à 18 ans. Cette ONG propose à des centaines de jeunes tout au long de l’année de participer à des Recherches afin de découvrir et comprendre les concepts scientifiques impliqués dans les projets de 5 centres permanents (Québec, France, Polynésie, Japon, Afrique).

Une progression pédagogique adaptée au cadre d’activité et une préparation des séjours ont pour objectif de mettre en œuvre des apprentissages. Ainsi, en fonction des thématiques et de la durée des séjours, notre approche pourra aller de la découverte à la démarche de projet. Le cadre particulier du centre de séjours scientifique permet de mettre en œuvre de nombreuses approches pédagogiques différentes (expériences en laboratoire, sorties sur le terrain, rencontre de spécialistes, modélisation, utilisation des NTIC).

Des travaux antérieurs (Mathey J., Madrid 2007) ont montré que des expériences en Didactique des sciences étaient envisageables au sein de structures d’éducation scientifique non-formelle.

Notre étude propose d’apporter un éclairage particulier sur un type d’approche pédagogique défini, la sortie pédagogique.

Utilisée dans le cadre de l’apprentissage scolaire, elle trouve aussi son moyen d’expression dans les réseaux d’éducation à l’environnement. L’objectivation des sorties pédagogiques initiée par ces travaux aborde les thématiques naturalistes mais aussi physiques, chimiques, astronomiques et sortent du cadre très bien défini d’éducation à l’environnement.

Notre étude initiée dans le cadre de l’association OSI permet de catégoriser ces sorties car elles mettent en jeu des mécanismes d’apprentissages différents. En effet, ces approches peuvent avoir comme intention d’immerger les jeunes dans leur milieu d’étude afin de leur faire prendre conscience de la complexité mais peuvent aussi tout simplement avoir comme objectif d’illustrer un concept étudié en laboratoire ou de servir de milieu d’expérience.

Des études en cours permettront d’analyser quels mécanismes d’apprentissages ont lieu au sein de ces approches pédagogiques afin d’en mesurer la pertinence. Nous proposons donc de présenter ces éléments dans le cadre défini de l’éducation non-formelle.


The association “Objectif Sciences International” organizes camps and educational field trips on the thematic of science for young aged from 7 to 18. This NGO gives the opportunity to hundreds of young to participate in Researches to discover and understand the scientific concepts implied in its 5 permanent scientific centers (Quebec, France, Polynesia, Japan & Africa).

Thus, according to the theme and the duration of the camps, our approach can go from the discovery to the project method. Besides, the specific environment of the association’s Scientific Center enables the implementation of various pedagogical approaches (laboratory experiments, pedagogical field trips, specialist meetings, modeling, etc.).

Previous studies (Mathey J., Madrid 2007) have shown that experiences in science didactic can be realized within non-formal science education structures. The aim of our study is to shed a specific light on a defined type of pedagogical approach, the pedagogical field trip.

The objectification of the educational field trips initiated by this work addresses naturalistic thematic as well as physical, or astronomical and goes beyond the defined frame of environment education.

Our study, conducted in the scope of the association OSI drives toward a categorization of these field trips. Indeed, these approaches whether intend to immerse young in their study environment so that they become aware of the complexity or to illustrate a concept studied before or be used as an experiment environment.

Studies in progress will permit us to analyze what mechanisms are in stake within these pedagogical approaches so as to measure their pertinence.



Jerome Mathey, Ludovic BLANC,
date de publication : 6 mars 2012,
date de dernière mise à jour : 6 mars 2012


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Voir également :

Cherchez parmi 25 articles :