Accueil du site > Productions et Publications > S'inspirer de la nature

S’inspirer de la nature







La nature a encore tant de choses à nous apprendre...

 Le Biomimétisme et l’évolution des espèces

Pendant 3,6 milliards d'années, les organismes vivants ont évolué et développé des caractéristiques performantes pour survivre. Ainsi la nature a, bien avant nous, résolu des problèmes complexes d'ingénierie. Pour développer de nouveaux systèmes artificiels, les ingénieurs s'inspirent de cette richesse de la nature... c'est ce que l'on appelle le biomimétisme. Il consiste à analyser des effets observés dans le monde du vivant et à les transposer dans des matériaux de synthèse. Les modèles se trouvent dans le monde végétal ou animal, mais aussi parmi les champignons, bactéries et virus.

 Des exemples d’application

Les exemples de biomimétisme réalisés par les Hommes sont nombreux et concernent des domaines aussi variés que la santé, l'environnement, l'habillement, le transport, et le bâtiment.

Les vêtements, par exemple, tiennent leurs attaches Velcro auto-grippante de l'observation des fleurs de Bardane qui s'attachent aux tissus.

JPEG - 17.8 ko
Velcro
Les fleurs de Bardane possèdent des capacités d’accrochage.

Dans le domaine du transport, on observe souvent les méthodes de déplacement des animaux. Ainsi l'étude des oiseaux tel que le pigeon ont inspiré des développements qui nous ont permis de voler.

En créant des pantographes en formes d'ailes reproduisant la structure de celles du hibou, le bruit du Shinkansen (train à grande vitesse au Japon) a été diminué. De plus, l'aérodynamisme de ce train est analogue au bec des martins-pêcheurs connus pour leur vitesse de pénétration d'un élément à l'autre.

JPEG - 12.8 ko
Shinkansen
Le Martin Pêcheur a servi d’exemple pour le Shinkansen.

Les propriétés autonettoyantes de nombreux matériaux sont inspirées de cette capacité chez la fleur de Lotus ou chez les papillons. Ainsi, de nouveaux revêtements permettent aux matériaux de rester propres sans détergents chimiques et utilisation d'énergie, simplement par l'interaction entre leur surface complexe et les molécules d'eau. Ce principe est utilisé dans l'industrie des tissus et aussi la peinture sur des immeubles nettoyés ainsi à l'eau de pluie!

PNG - 311.3 ko
L’effet Lotus
Des propriétés autonettoyantes.

Dans le bâtiment, on observe souvent des plantes tel que les arbres pour trouver des matériaux résistants et structures stables. En ce qui concerne l'environnement, il n'est pas négligé dans ces efforts. La photosynthèse inspire par exemple pour des processus de production d'hydrogène et d'électricité.

Les termitières servent d'exemples pour certains types d'éco-habitat. L'ingénieux système de ventilation permet de garder une température constante toute l'année et permet d'économiser plus de 50% d'énergie pour réguler les températures.

JPEG - 69.5 ko
Des bâtiments autonomes
Un système de ventilation dans les termitières.

Tous ces exemples nous montrent que la nature regorge de merveilles de technologie à nous montrer.

 Les valeurs représentées

D'après Janine Benyus, il faut considérer la Nature comme modèle, mesure et mentor et donner au biomimétisme l'objectif de durabilité. Cette approche est axée sur l'apprentissage du fonctionnement de la biosphère et de l'évolution des espèces et écosystèmes. La biologiste considère que la nature nous donne plusieurs leçons:
- utliser principalement l’énergie solaire et seulement celle dont on a besoin
- adapter la forme à la fonction
- recycler
- diversifier et coopérer
- utilisation des ressources locales


Dans un contexte de confrontation aux limites de notre développement actuel, nous devons apprendre à nous adapter à notre environnement. Ainsi le biomimétisme s'inscrit dans une démarche d'innovation durable et renoue avec une estimation de la Nature. Après tout, le plus grand expert innovateur n'est-il pas la Nature elle-même?

 Pour aller plus loin...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Biomim...
http://biomimicry.net/
http://www.biomimicryeuropa.org/
http://www.sequovia.com/
http://www.asknature.org/
http://www.cnrs.fr



Josephine Zimmermann,
date de publication : 3 avril 2013,
date de dernière mise à jour : 28 mars 2013


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Voir également :

Cherchez parmi 25 articles :